Accueil   Introduction   Partie I   Partie II   Partie III   Conclusion  

Introduction


I) Les types de stockage et de support

Il existe plusieurs types de stockage notables utilisés par différents supports, le stockage magnétique, le stockage flash et le stockage optique.

La clé USB est un exemple de support possédant une mémoire flash, c’est d’ailleurs le support le moins fiable et le moins cher. En effet les puces contenues dans la clé USB contiennent des cellules microscopiques qui possèdent 3 bits, la mémoire est alors dense ce qui réduit la durée de vie de ces cellules qui sont alors plus fragiles.

Le support le plus utilisé auprès des utilisateurs dans le domaine du stockage optique est le CD-ROM, qui possède une piste ans laquelle on peut trouver une succession de creux et de plats invisibles à l’œil nu. Afin de lire les données contenues par ce support un laser traverse cette piste qui grave les informations ou les lit.




II)Les types de données

Le support magnétique peut lire les données sous formes analogiques ou numériques. L’analogique est né avec le début de l’électricité tandis que le numérique est apparu plus récemment avec l’ère informatique. Les signaux de ces données sont différents : le signal analogique est représenté par une courbe, on dit qu’il est continu contrairement aux signaux numériques qui sont une succession de « 0 » et de « 1 » représentés par un histogramme.

Peut-on donc protéger et conserver ses données numériques sur un support magnétique au XXI° siècle ?